Quand le Prince Noir pillait le Lauragais

Présentation et signature du livre de Lucien Ariès, à Baziège le samedi 18 septembre 2021, à 17 h, à la Coopé (Pass sanitaire et port du masque requis).

Édouard de Woodstock, dit ” le Prince Noir “, prince de Galles, fils aîné du roi d’Angleterre Édouard III, est l’un des personnages légendaires de la guerre de Cent Ans. En 1355, pour défendre les possessions anglaises de Guyenne, il fait une mémorable chevauchée punitive en Languedoc. Cet ouvrage met l’accent sur le déroulement de la chevauchée dans le Lauragais et les régions circonvoisines, en la replaçant dans son contexte géopolitique.

         Revenant aux sources historiques, l’auteur jette un nouveau regard sur les textes d’époque, pour expliquer le mode d’action de la force armée anglo-gasconne déployée en plusieurs colonnes et spécifier les moyens de défense des différents bourgs. Il décrit la résistance de la population civile et son désarroi, face à une armée nombreuse et aguerrie, pillant, rançonnant et incendiant tout sur son passage. Cartes anciennes à l’appui, il apporte des précisions sur les routes empruntées par les différentes colonnes, jour après jour, et nous renseigne sur l’infortune de certains bourgs.

Dans cette conférence, après avoir replacé la chevauchée d’Édouard de Woodstock dans son contexte, et indiqué les sources historiques, l’auteur commencera par présenter le trajet aller-retour de l’armée depuis Bordeaux jusqu’à la Mer Méditerranée. Ensuite, il détaillera son passage en Lauragais, depuis son cantonnement aux environs de Lacroix-Falgarde après avoir franchi la Garonne et l’Ariège, jusqu’à Carcassonne.

            La prise de Montgiscard, l’incendie de Baziège, le combat d’Avignonet et le sac de Castelnaudary seront particulièrement analysés à la lumière des textes de l’époque. Les moyens de défense des bourgs, la tactique des agresseurs déployés en trois colonnes, leur armement et les routes de empruntées, cartes à l’appui, seront précisés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.