Soirée autour du patrimoine culturel du Lauragais

            Cornemuses et vielles à roue étaient au rendez-vous pour la soirée occitane de l’ARBRE, qui s’est déroulée le samedi 14 mai, dans la salle de la Coopé de Baziège, sur le thème du patrimoine linguistique et musical du Lauragais. Les chanteurs, musiciens et danseurs de l’association País de Cocanhá ont donné vie aux trésors, sonores et musicaux, des traditions populaires, qu’ils ont soigneusement collectés pour les diffuser au grand public.

Les chanteurs de País de Cocan
Gilbert Peyre

Sur le plan littéraire, Gilbert Peyre a prêté sa remarquable voix et ses talents de conteur à Antonin Perbosc, un félibre réformateur dont l’œuvre est en continuité avec celle d’Auguste Fourès. Les contes licencieux et gaillards, scatologiques parfois, issus de la collecte de folklore érotique ont fait rire et sourire, un public surpris de découvrir ces thèmes dans l’œuvre de ce poète rénovateur de la langue occitane.

Les contes licencieux et gaillards, scatologiques parfois, de ce félibre sont issus de la collecte de folklore érotique qu’il mena dans les premières années du XXème siècle : Psophos (1925), Fablèls et Fablèlscalhols (1936) ou encore Contes atal (prévu de paraître en 1930 et publié seulement en 2006).

La soirée a été émaillée de quelques « qu’es aquó » de Francis DAYDE pour faire découvrir des objets d’autrefois devenus insolites.
Cornemuses et vielles à roue étaient au rendez-vous
Les danseurs País de Cocanhá au son des cornemuses

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.